Archive for Musicals.Net Musicals.Net
 


       Musicals.Net Forums -> Les Miserables
Orestes Fasting

French lyrics transcription project

Being a Project, by the most excellent Posters and Contributors of our Fandom, to produce, to the best of their collective Ability, a Faithful & Complete Record of the French lyrics of Les Misérables in both its 1980 and 1991 incarnations, not neglecting what Songs & Lyrics may not be on the official Recordings, nor what variations may exist between Official and Performance versions.

Setting down a few conventions to make things smoother and less confusing for everyone:

Unintelligible phrases get marked with a ? for each syllable.

Phrases the poster is uncertain about go in italics.

Wherever the official lyrics on the studio recordings diverge from the performance lyrics, the lyrics on the official recording take precedence, but variations can be added in the form (alt. [production]: [lyric]), eg. "On partait changer le monde (alt. Paris 1991 previews: On parlait de révolution)."

In the transcription of the new French lyrics, if no official recording of a song exists, the "official" lyrics will be the ones on the 1992 Paris bootleg, as it's the best quality of the Paris audios, and to the best of my knowledge it's the only recording of the Paris revival that doesn't date from previews or very early in the run.

Post as much or as little as you want--there's no obligation to put down a full song or track down all the variations. Corrections, clarifications of uncertain lyrics, or addition of variations are always welcome.

If you want to contribute, but have no non-official recordings of the French lyrics, contact me and I'll point you to a few places where such things get passed around.

Since this project will be going on in several forums at once (Abaissé, Musicals.net, and the LiveJournal lesmiz community), there will be a master archive maintained at Chanvrerie.net (with proper credit and links to all the original threads) unless anyone objects.

The official French lyrics are available online:
MmeBahorel's translations of the 1980 lyrics
Marianne's translations of the 1991 lyrics
So this is principally a project to write down the lyrics that aren't on the official recordings, such as the 1980 Lovely Ladies or the 1991 Fantine's Arrest, as well as to note down variations.
Orestes Fasting

L'Arrestation de Fantine - 1991

BAMATABOIS
Que tu es laide! (alt. Québec: Tiens, une nouvelle!)
Mais moi, j'aime la nouveauté (alt. Québec: Tu es laide à faire pitié)
Approche un peu
J'aime bien voir avant d'acheter
Tu auras cinq francs
Tu ne vaux pas plus que ça

FANTINE
Je ne veux pas
Non, non, Monsieur, laissez moi...

BAMATABOIS
C'est bien payé
Pour qui te prends-tu?

FANTINE
Je ne veux pas

BAMATABOIS
Non, mais desfois, petite traînée (alt. Québec: Non, mais dis-moi, petite traînée)
À quoi joues-tu?

As-tu vu ta sale gueule récemment dans une glace?
Sous cet arbre de Noël que tu peints sur ta bouche
Avec moi, ce ne sont pas les catins qui décident
Chacun reste à sa place
Quand on fait ton métier
Pour une pièce, on se couche!

FANTINE
Je te tuerai, salopard
Essaie pour voir (alt. Québec: Essaie donc pour voir)
Même une putain qui n'a plus aucun droit
Peut refuser un rat

BAMATABOIS
Tu paieras pour ton impudence
Tu vas savoir ce qu'il en coûte
Quand on agresse un honnête homme
Tu vas payer cher cet affront!
Tu vas coucher avec les rats de la prison

FANTINE
Pitié, ne me dénoncez pas
Je ferai tout ce que vous voudrez

BAMATABOIS
Tu t'expliqueras à la police!

JAVERT
Dites-moi ce qui se passe
Dans le nid de ces vipères
Vous pouvez parler, Monsieur,
Je suis l'inspecteur Javert.
Si quelqu'un a vu la scène,
Qu'il vienne le dire en personne
Qui a déclenché l'émeute?
Qui a blessé cet honnête homme?

BAMATABOIS
Javert, l'histoire est simple:
Moi, je traversais le parc
Quand cette fille s'est jetée sur moi
Et elle a gravé sa marque

JAVERT
Elle répondra de ce crime
Et du choc où je vous vois
Elle passera la nuit au bloc
Emmenez cette fille, soldats!

FANTINE
Inspecteur, je demande grâce
Je ne peux pas quitter le port
Ma petite fille est malade
Vous la condamnez à mort!

JAVERT
J'ai entendu cette rengaine
Chaque jour depuis vingt ans
Les coupables sont tous les mêmes
Ils se croient tous innocents

Je t'enferme
Pour six mois
Et nul ne peut rien pour toi
Moci

I don't mind helping out, but my collection of French recordings is woefully lacking. I have about 2, but I'm not 100% sure of dates of anything.
Gargamel

I don't have a complete recording of the 1991 Paris revival at Théâtre Mogador, so I started a transcription of the 1980 production.


- La journée est finie -
(As on the OFC recording)

- L'air de la misère -
(as on the OFC recording)

- La nuit -

[Des clients]
La nuit, la nuit, on est maîtres à bord
Maîtres de la ville pendant que le bourgeois s'endors
La nuit, la nuit, on navigue encore
porté par la houle d'une foutue perle d'or
Où nous déferlons jusqu'à l'aurore

[Des prostitués]
La nuit, la nuit, on dérive au port
Prêtes à jeter l'ancre pour quelques rares pièces d'or
La nuit, la nuit, on vend nos trésors
Quelquefois pour rien, pour voir si coeur bat encore
Pour adoucir un peu notre sort

- Les beaux cheveux -
(as on the OFC recording)

- La nuit (reprise) -

[Les clients]
La nuit, la nuit, on est maîtres à bord
[prostitués]
La nuit, la nuit, on dérive au port….
[Les clients]
Maîtres de la ville pendant que le bourgeois s'endors
La nuit, la nuit, on navigue encore
[prostitués]
La nuit, la nuit, On vend nos trésors…
[Les clients]
Portés par la houle d'une foutue perle d'or

[Les clients et les prostitués]
Pour adoucir un peu notre sort

[Les prostitués]
Ah ça mon Dieu, si c'est pas malheureux
D'avoir gâché d'aussi jolis cheveux
Qui garniront l'crâne d'une noble rombière
Avide encore, de plaire avant l'cimetière
Dix francs, dix francs, c'est bien moins qu'un client
Viens avec nous

[Prostituée 1]
La vie t'as laissée en rade
[Prostituée 2]
T'es pas née du bon côté d'la barricade
[Prostituée 3]
Viens avec nous et joue ta mauvaise chance
[Prostituée 1]
La vie n'est pas un gala de bienfaisance
[Prostituée 2]
Et si l'homme est parfois trop laid entre tes cuisses
[Prostituée 3]
Ferme les yeux, pense à ton amoureux

- J'avais rêvé -

[Fantine]
Doux Seigneur, que vous ai-je fait
Pour que plus je tombe
Et plus vous me laissiez tomber
Doux Jésus, que m'avez-vous fait
J'ai perdu tout ce que j'avais
Je n'ai plus que moi à partager

(End of the song as on the OFC recording)


- L'arrestation de Fantine -

[Bamatabois]
Hé la nouvelle, approche un peu qu'on te voies
Relève ta robe, qu'on sache un peu où l'on va
Voilà cinq francs, tu ne vaux pas plus que ça

[Fantine]
Je ne veux pas
Non, non… Monsieur… Laissez-moi!
[Bamatabois]
Tu ne veux pas?!…
Mais comment ça?!…
[Fantine]
Non! Laissez-moi!
[Bamatabois]
C'est moi qui paie!
Non mais des fois, petite traînée

C'est pas les putains, avec moi, qui décident
Ou alors foutre Dieu, c'est le monde à l'envers!
Nom de nom, quand je paie j'en veux pour mon argent
Et j'aime bien savoir ce que j'achète avant
[Les clients]
Ah! le bon commerçant…

[Les prostitués]
Monsieur Bamatabois calmez votre colère
Et pardonnez-lui ce geste involontaire
[Fantine]
Je jure sur ma vie et celle de mon enfant
Que je ne n'ai pas voulu vous offenser pourtant
[Les clients]
Elle respire comme elle ment!

[Bamatabois]
Tu voudrais que je te pardonnes
Il ne sert à rien d'implorer
Quand on insulte, un honnête homme
Je vais t'apprendre le respect
De ceux à qui tu dois ta liberté
Tu t'expliqueras à la police
Tu vas raconter tes misères
A monsieur l'inspecteur Javert!

- Dites moi ce qui se passe -

[Javert]

Dites-moi ce qui se passe

 Qui est mort, qui a tué

 Où je passe le crime trépasse

 L’ordre est en sécurité 

Que chacun prenne bien garde

 J’arrive toujours à mes fins 

Je décore ceux qui moucharde 

Par devoir de citoyen

[Bamatabois]

 Inspecteur, c’est cette fille qui m'a frappée sauvagement

 Pour quelque paroles gentilles, pour un simple compliment
[Javert]

 Qu’on emmène cette roulure

 Et qu’on la jette en prison

 Qu’elle s’y fasse une droiture

 Et retrouve sa raison
[Fantine]

 Inspecteur, faites-moi grâce, je regrette ce que j’ai fais

 Ma petite fille est malade, laissez-moi la liberté
[Tous] 

Qu’on emmène cette roulure

 Et qu’on la jette en prison

 Qu’elle s’y fasse une droiture

 Et retrouve sa raison
[Fantine]

 Inspecteur, je suis malade, parfois je crache le sang
[Javert]

Si tu crois que je vais croire tous tes pauvres arguments

 Quand on veut rester honnête

 Il y a toujours un moyen

 On fait fonctionner sa tête

 Ou on travaille de ses mains

 C’est moins sur, c’est plus dur

 Quand on va au droit chemin.
Orestes Fasting

OK, since you started at the beginning, I'll start at the end of the OFC.

Marius et M. Gillenormand - 1980

GILLENORMAND
Je t'ai reproché bêtement
D'aimer un père Buonapartiste
Et j'ai perdu beaucoup de temps
Et d'affection d'un petit-fils

Toi, tu es bien le fils de ton père
Et moi, un très mauvais grand-père

MLLE GILLENORMAND
Vous étiez trop dur avec lui
Et vous l'aviez déshérité
Souvenez-vous qu'il nous a fui
Et que Dieu nous l'a renvoyé

Lui, il est bien le fils de son père
Et vous, un bien mauvais grand-père

GILLENORMAND
Il vivra
Cet enfant dont on fut trop longtemps sans nouvelles
Il vivra
Ramené par un ange reparti vers le ciel
Il vivra

LES DEUX
O Dieu merci
Notre enfant a failli mourir pour des idées
Loin de nous, pour rien
Pour toute cette politique qui ne sert qu'à tuer
Et fait de nous tous des assassins

GILLENORMAND
Il vivra

MLLE GILLENORMAND
Mais taisez-vous un peu, voilà qu'il ouvre les yeux

MARIUS
Où est-elle, Cosette? Où suis-je ici?

MLLE GILLENORMAND
Il a parlé, merci, mon Dieu, merci!

MARIUS
Ai-je rêvé d'être mort au combat
Ou je rêve maintenant que je vous vois là?
Qui m'a ramené sous votre toit?

GILLENORMAND
Un inconnu qu'on n'a pas vu
Et qui n'est plus jamais revenu

MARIUS
Pourquoi ma bague n'est plus à mon doigt?

MLLE GILLENORMAND
De quelle bague, mon petit, parles-tu là?

MARIUS
De celle qu'à sa mort laissa mon père
Pour qu'au moins, quelqu'un ne l'oublie pas sur terre
Avec sa mémoire à mon doigt
J'ai défendu la barricade
Pour dans son coeur, monter en grade

GILLENORMAND
Tu vivras
Et il n'est rien au monde qui compte autant pour moi

MARIUS
Je veux me marier

GILLENORMAND
Avec Cosette, oui, je le sais
Et tu l'auras
Si elle aussi veut bien de toi

MLLE GILLENORMAND
Elle voudra!

MARIUS
Oh, grand-père

GILLENORMAND
Oh! Tu m'aimes donc assez pour dire encore grand-père!

Je vais aller chercher Cosette et son vieux père

MARIUS
Mais comment savez-vous déjà où elle demeure?

GILLENORMAND
J'ai trouvé par hasard sur ton coeur une lettre
Et c'est a ton chevet où elle était souvent
Que nous avons appris un peu à nous connaître

[End of the song as on the OFC]


Marchandage et Révélation

UN DOMESTIQUE
Voilà Monsieur de Thénard qui vous demande, et qui dit avoir une révélation à faire

THENARDIER
Oui, Monsieur
Cher Monsieur
Nous nous sommes déjà vus dans le monde
Etait-ce chez la Jonconde?
Ou chez le duc de Chateaubriand?

MARIUS
Non, Monsieur
C'est, je crois,
Près de la place du Puits-au-Mendiant

Mal joué, Thénardier!
Même grimée, fripouille se reconnaît

MME THENARDIER
Tu vois bien, pauvre crétin
Que ta comédie ne sert a rien
On s'en va, allez, viens

MARIUS
Si je sais qui vous êtes, c'est grâce à Eponine
Qui valait tellement plus que toutes vos combines
Elle doit se trouver mieux près du bon Dieu qu'entre vous deux!

[End of the song as on the OFC]

Finale

VALJEAN
Je vais entrer dans la nuit seul,
Comme un cadavre sans son linceuil,
J'avais rêvé revivre encore en son sourire
Avant de mourir
Mon Dieu, qui entendez peut-être
Les cris muets de tout mon être
Bénissez Cosette et le mari
Qu'elle a choisi

Le seau trop lourd pour elle qu'elle traînait dans la nuit
Je l'ai, de tout mon coeur, porté toute ma vie
Le temps peut venir pour un père de mourir
Quand il a, de sa fille, preservé l'avenir
En lui cachant bien ses blessures
Parce que l'ingratitude est loi de la nature

COSETTE
Mon père, mon père, où étiez-vous parti?

VALJEAN
Cosette, ma fille! C'est toi, Seigneur merci!

COSETTE
C'est très vilain de nous avoir laissé

VALJEAN
Mon ange est là, vous m'avez pardonné!

MARIUS
C'est vous qui devez me pardonner
Moi qui ne suis qu'un coupable et un ingrat
Cosette, ton père deux fois m'a sauvé
Et je dépose ici ma vie à ses pieds

Cet homme a eu tous les courages
Quand je fus blessé, il m'a pris à la barricade
Et par les égouts m'a ramené à vous

[End of the song as on the OFC]
Gargamel

Corrections on the end of the 1980 production... Wink

Orestes Fasting wrote:


Marius et M. Gillenormand - 1980

[...]

GILLENORMAND
Il vivra
Cet enfant dont on fut trop longtemps sans nouvelles [Removed the italic: the lyrics are correct]
Il vivra
Ramené par un ange reparti vers le ciel [I replaced "comme" by "par"]
Il vivra [removed the italic: lyrics correct]

LES DEUX
O Dieu merci
Notre enfant a failli mourir pour des idées
Loin de nous, pour rien
Pour toute cette politique qui ne sert qu'à tuer
Et fait de nous tous des assassins [I replaced "faire" by "fait"]

[..]

MARIUS
Où est-elle, Cosette? suis-je ici? [filled the blanks, replaced "que" by "où"]

[...]

MARIUS
De celle qu'à sa mort laissa mon père
Pour qu'au moins, quelqu'un ne l'oublie pas sur terre
Avec sa mémoire à mon doigt
J'ai défendu la barricade
Pour dans son coeur, monter en grade [filled the blanks]

[...]

GILLENORMAND
Avec Cosette, oui, je le sais
Et tu l'auras
Si elle aussi veut bien de toi [Filled the blank]

MLLE GILLENORMAND
Elle voudra! [Filled the blank]

[...]

GILLENORMAND
J'ai trouvé par hasard sur ton coeur une lettre [removed the italic: the lyrics are correct]
Et c'est a ton chevet où elle était souvent
Que nous avons appris un peu à nous connaître [Filled the blank]

[End of the song as on the OFC, but the end is only instrumental, as the wedding part... L'aveu de Jean Valjean is as on the OFC]


Marchandage et Révélation

UN DOMESTIQUE
Voilà Monsieur de Thénard qui vous demande, et qui dit avoir une révélation à faire [Filled the blank]

THENARDIER
Oui, Monsieur
Cher Monsieur
Nous nous sommes déjà vus dans le monde
Etait-ce chez la Jonconde ? [Filled the blank]
Ou chez le duc de Chateaubriand ?

MARIUS
Non, Monsieur
C'est, je crois,
Près de la place du Puits-au-Mendiant [Removed the italic : The lyrics are correct]

[...]

Finale

[...]

Mon Dieu, qui entendez peut-être
Les cris muets de tout mon être [Removed the italic : The lyrics are correct]
Bénissez Cosette et le mari
Qu'elle a choisi

[...]

[End of the song as on the OFC]


I will continue the beginning... Wink
Orestes Fasting

Sweet, I'll go edit the changes in.
Orestes Fasting

Continuing the 1980 lyrics...

Jean Valjean se venge (okay, it's not the official title, but this track has no official title)

JAVERT
Qu'est-ce que tu fais?
Pourquoi délies-tu mes liens?

VALJEAN
Parce que vous êtes libre
Allez-vous en

JAVERT
Valjean, prends garde!

VALJEAN
C'est le moment
Allez-vous en!

JAVERT
Garde ta miséricorde, ta pitié
Je n'en veux pas
Tu pendras au bout d'une corde
Si tu ne me supprimes pas
Ça te va d'être magnanime
Pour faire pardonner tes crimes
Mais moi, je ne marche pas

VALJEAN
Vous êtes libre
Vous vous trompez sur moi
Et je sais que vous ne me croyez pas
A quoi bon lutter pour sa vérité
Quand tout sur terre est mensonge
Et que le manque d'amour nous ronge
Mieux vaut livrer sa vie au danger

Je ne crois pas sortir vivant d'ici
Mais voici ma cachette
Je demeure rue de l'Homme-Armé, numéro sept

[Noir et Blanc as on the OFC]

[La Mort de Gavroche as on the OFC]
Gargamel

Well I think you can remove all the italics here. The lyrics seems correct to me! Wink
Orestes Fasting

Jumping around a bit... here's the 1980 equivalent of "I Saw Him Once" through "One Day More."

COSETTE
Tu vois, on a encore une fois changé de maison
Pourquoi? Je n'en sais pas plus que toi la raison
Père en a décidé ainsi
Et c'est sûrement pour notre bien
Regarde! Comme c'est joli,
Ces fleurs dans le jardin

Te souviens-tu du premier jour?
Fidèle compagne de coeur
Jolie petite soeur de porcelaine
Quand tu me regardais de ta vitrine
Dans mes haillons j'étais moins orpheline
J'avais très peur qu'on nous surprenne ensemble
Mais je rêvais qu'un jour le bon Dieu nous rassemble
Au coeur d'une vrai famille
Où nous serions unies
Te souviens-tu du premier jour?
C'est déjà loin, et c'est toujours

Tu sais que toi et moi, on a beaucoup de chance
D'avoir eu un papa pour bercer notre enfance
Si fort, si doux, si bon

VALJEAN
Pardonnez à l'amour d'un vieux père
Qui voulait embrasser ses poupées
Pardonnez si mes façons familières
Interrompent une confidence
Entre deux vieilles amies d'enfance
Je reviendrai plus tard pour vous voir

COSETTE
Non, vous resterez là
Je n'ai que vous sur terre
Et vous m'êtes famille, réconfort, lumière
Nous serons très fâchées
Et moi encore plus qu'elle
Si demain au-dehors
Vos affaires vous appellent
Nous partirons très loin
Dans le fond du jardin

VALJEAN
Ma Cosette, et c'est au bout du monde
Qu'entraînent tes idées vagabondes
Et pourquoi fais-tu ces rêves de voyage
Comme un oiseau mis en cage
Est-tu déjà lassée de n'avoir
Qu'un vieux monsieur de père pour miroir?

COSETTE
Pardonnez-moi, mon père, si je vous ai déplu
Mais on ne peut tricher quand le coeur est à nu
Je suis la plus heureuse quand vous êtes ici
Mais je m'ennuie beaucoup quand vous êtes parti
Je n'ai que ma poupée, à part vous, dans la vie

[Dans la vie as on the OFC]

[Beginning of Voilà le soir qui tombe as on the OFC; "J'ai voulu protéger l'amour" section is missing and it jumps straight to "Courez vite auprès d'elle"]

[L'un vers l'autre as on OFC]

[Le Coeur au bonheur as on OFC]

[Attack on the Rue Plumet is instrumental on the soundboard]

VALJEAN
Ma petite fille, que fais-tu dans le jardin?
Et qu'est-il arrivé pour que tu trembles ainsi?

COSETTE
Un cri perçant dans le lointain
M'a fait tomber de mon nuage
J'ai vu soudain sur le chemin
Des bandits qui prenaient le large

VALJEAN
Mon Dieu, Cosette, je ne veux plus te laisser
Je veillerai sur toi désormais la nuit, le jour
Nous quitterons cette maison sans avoir pris le temps de nous y plaire
Demain nous irons loin chercher enfin la paix en Angleterre

Allez, Cosette, va préparer ta valise
Nous partirons demain
Allez, Cosette, ma décision est prise
Nous partirons demain!

[Demain as on the OFC]
Quique

I've been listening and following along with these trans. Me like. Mr. Green
Gargamel

Orestes Fasting wrote:


COSETTE
Tu vois, on a encore une fois changé de maison
Pourquoi? Je n'en sais pas plus que toi la raison
Père en a décidé ainsi
Et c'est sûrement pour notre bien
Regarde! Comme c'est joli,
Ces fleurs dans le jardin [Replaced "Les" by "Ces"]

Te souviens-tu du premier jour?
Fidèle compagne de coeur [Filled the blank]
[...]
Te souviens-tu du premier jour?
C'est déjà loin, et c'est toujours [replaced "mais" by "et"]

[...]
COSETTE
Non, vous resterez là
Je n'ai que vous sur terre
Et vous m'êtes famille réconfort lumière [filled the blanks]
[...]
VALJEAN
Ma Cosette, et c'est au bout du monde [removed the italics. The lyrics are correct]
Qu'entraînent tes idées vagabondes
Et pourquoi fais-tu ces rêves de voyage
Comme un oiseau mis en cage
Est-tu déjà lassée de n'avoir
Qu'un vieux monsieur de père pour miroir?

COSETTE
Pardonnez-moi, mon père, si je vous ai déplu
Mais on ne peut tricher quand le coeur est à nu [Filled the blank]
Je suis la plus heureuse quand vous êtes ici
Mais je m'ennuie beaucoup quand vous êtes parti
Je n'ai que ma poupée, à part vous, dans la vie

[Dans la vie as on the OFC]

[Beginning of Voilà le soir qui tombe as on the OFC; "J'ai voulu protéger l'amour" section is missing and it jumps straight to "Courez vite auprès d'elle"]

[L'un vers l'autre as on OFC]

[Le Coeur au bonheur as on OFC]

[Attack on the Rue Plumet is instrumental on the soundboard]

[...]
VALJEAN
Mon Dieu, Cosette, je ne veux plus te laisser
Je veillerai sur toi désormais la nuit, le jour
Nous quitterons cette maison sans avoir pris le temps de nous y plaire [Removed the italics. The lyrics are correct]
Demain nous irons loin chercher enfin la paix en Angleterre

Allez, Cosette, va préparer ta valise
Nous partirons demain
Allez, Cosette, ma décision est prise
Nous partirons demain!

[Demain as on the OFC]


I filled some blanks and corrected a few things... Wink
Gargamel

Paris 1980 production.

This comes after "Dites moi ce qui se passe"



- Fantine et Monsieur Madeleine -
(as on the OFC recording)

- Monsieur Fauchelevent -

[Un homme]
Au secours, on se meurt, venez tous, venez vite!
Le vieux Fauchelevent est coincé sous son char!
Il faudrait le sortir de là d'sous tout de suite
Il respire à grand peine, il étouffe, il suffoque, venez tous, venez vite…

[M. Madeleine]
Quelqu'un a-t-il ici de la force et du coeur?
Sinon j'offre cinq Louis pour que vous en trouviez!
Même dix, même vingt, qui veut s'essayer
A servir de levier, de bascule, oh malheur!
je ne laisserai pas un homme mourir sous mes yeux
Je le ferai moi même puisque nul ne le veut!

[Tous]
En arrière Monsieur le Maire!
Sa pauvre vie ne vaut pas la vôtre
Nul ne le regrettera sur cette Terre!

En arrière Monsieur le Maire!
Sa pauvre vie ne vaut pas la vôtre
Nul ne le regrettera sur cette Terre!


[Javert]
Ca par exemple… ah ça, j'aurais jamais cru!
Que l'on pouvait lever ce char à mains nues!
Vous êtes très fort, vous me rappelez quelqu'un
De mon passé, un souvenir très ancien
Vous dire qui, je n'ose pas Monsieur le Maire

[M. Madeleine]
Il est trop tard, trop pour vous taire

[Javert]
Je n'ai connu qu'un seul homme
Pouvant faire un tel effort
Une vraie bête de somme
Un gredin sous tous rapports
Il s'est échappé du bagne
Il se nomme Jean Valjean
Je le poursuis de ma hargne
Depuis plus de dix-sept ans

Ah j'aurais pu me méprendre
Et vous prendre pour Valjean
Mais on viens de le reprendre
Il y a trois jours seulement

[Madeleine]
Vous dites qu'on a arrêté cet ancien bagnard évadé
A ce qu'il semble
Mais comment savez-vous vraiment
Qu'il s'agit bien de ce Valjean qui me ressemble?
Et pourquoi êtes-vous si sûr que c'est lui et pas moi?

[Javert]
Je l'ai reconnu moi même
Je suis certain que c'est lui
Il a sur sa peau l'emblème
De ceux de sa perfidie
Je témoigne à son procès
Il sera exécuté…


- Comment faire ? -
[Valjean]
Cet homme est innocent, il n'est pas Jean Valjean
Moi seul peut le sauver en allant me livrer
Mais n'ai-je tant lutté, construit et inventé
Que pour céder la place à un remord qui passe...

Si je me tais, je me damne
Si je parle, c'est moi que l'on condamne…

Je n'ai volé qu'un pain dans un jour de disette
Et payé chaque miette d'une année de prison
Jusqu'au dernier crouton
Evadé sans un sou, j'ai pris deux chandeliers
A un évêque, un saint, auquel e dois le sens
Du droit chemin

Si je me tais, je me damne
Si je parle, c'est moi que l'on condamne…

J'ai construit ma fortune d'un procédé nouveau
Pour faire du verre
J'emploie deux-cent personnes qui m'aiment
Et qui ont fait de moi leur Maire

Si je me tais, je me damne
Si je parle, c'est moi que l'on condamne…

Comment faire?
Refuser de retourner en enfer
Quand j'ai conquis mon Paradis sur Terre
Fermer la porte à mon passé
Et dans l'oubli me prélasser

Comment faire?
Sauver cet homme accablé par erreur
Redevenir Valjean pour mon honneur
Implorer mon pardon
Achever ma résurrection

Comment faire?
Abandonner tous ceux qui croient en moi
Ou délaisser celui qui n'a rien fait
Si je ne me dénonce pas
Je ne pourrais plus vivre en paix
Dieu en a décidé ainsi
Et son décret fait loi pour moi

Rien à faire…
Pour me taire
Jean Valjean, c'est moi!

- La mort de Fantine -
[un homme]
La Fantine est morte sans famille
En disant, "Mon Dieu, sauvez ma fille"

[Valjean]
Je n'ai rien pu pour elle
Et je lui devais tant
Je lui avais promis de sauver son enfant
Je me suis engagé
Inspecteur laissez-moi respecter mon serment
J'ai besoin de trois jour pour aller la chercher
Pour la mettre en lieu sûr
Et après, je vous jure
Je jure qu'entre vos mains je reviendrais me livrer

[Javert]
En arrière, Monsieur le Maire
Si tu crois que je vais te laisser fuir
Après dix-sept ans passés
A te poursuivre…

[Tous]
En arrière, Monsieur le Maire
Si tu crois qu'on va te laisser t'enfuir
Ah ça mon vieux, tu peux toujours courir!

Tu peux toujours courir...
Tu peux toujours courir...
Tu peux toujours courir...
Tu peux toujours courir !!!

- Mon Prince est en chemin déjà -
(As on the OFC)

- Mam'Zelle Crapaud -
(As on the OFC)
Orestes Fasting

1980 lyrics for the beginning of Act II

[Note: I am having trouble telling the voices apart, so some indications of who's singing here are missing.]

Les trois coups de ce drame furent trois coups de feu perdus
Tirés d'une fenêtre, on ne sait trop par qui
Le général Lamarque est mort comme il vécut
Dans un dernier salut au peuple de Paris

Et nous voila déjà au premier soir
D'un combat, têtes en fête
Coeurs en flamme, en armes
Et dire qu'hier soir encore
Nous étions jeunes et bienheureux
Et que nous n'avions au coeur
D'autre envie que d'être amoureux
Nous voilà camarades
Derrière une barricade

Ce premier jour au feu nous donna le baptême
Mais cette fois nous ferons la vraie révolution
Nous irons en chantant jusqu'aux limites extrêmes
De nos forces humaines pour servir la nation

MARIUS
Et je veux mourir premier
Parmi ceux qui mourront pour que d'autres survivent
Moi que rien désormais ne retient plus sur terre
Que regret d'un amour envolé

PROUVAIRE
Souviens-toi des jours heureux
Souviens-toi de nos aveux
Lorqu'en ajoutant ton âge à mon âge
Nous ne comptions pas quarante ans à deux
Souviens-toi des jours heureux
Souviens-toi de nos aveux
De dentelles, fleurs au corsage, et rubans
Où l'amour bégaye un argot charmant
Souviens-toi des jours heureux
Souviens-toi de nos aveux

[La Faute à Voltaire as on the recording]



Can I ask one of our native French-speakers to try transcribing Gavroche's unmasking of Javert? It's right after "La Faute à Voltaire" and it's... difficult, at least for non-natives.
       Musicals.Net Forums -> Les Miserables
Page 1 of 1